Les Quintas du Douro sont des vignobles prestigieux, surplombant en terrasses le majestueux fleuve Douro. Ces vignobles sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco.
Les deux Quintas produisent de grands crûs, puissants et élégants sous leur propre nom : Quinta Beira Douro et Quinta Do Malhô, crûs reconnus par le gotha des critiques mondiaux.

Deux Quintas Prestigieuses

Célèbre pour sa production ancestrale de vin de Porto, la région du Douro se diversifie aujourd’hui en produisant de magnifiques vins rouges dans les mêmes Quintas, à partir de cépages uniques et exceptionnels tels les Tourigas. Nous possédons deux prestigieuses propriétés viticoles dans la région du Douro situées sur la commune de San Juan de Pesqueira, près de Pinhaõ :
La Quinta Beira Douro, d’une surface de 10 ha située au bord du fleuve Douro, au climat tempéré, car exposée au Nord, produit un grand crû élégant et frais.
La Quinta do Malhô d’une surface de 5 ha, située dans une vallée proche, celle du Torto, affluent du Douro, sur le versant sud, produit un grand crû riche et puissant.
Nous produisons également sous la marque PILHEIROS un second vin issu des raisins de nos deux Quintas.
Enfin, en milieu de gamme, nous avons crée le BARCO NEGRO, un vin issu de la sélection des meilleurs raisins de petits producteurs locaux.

La Viticulture dans le Douro, une Tradition Ancestrale

La Variété des Cépages

Le Douro est une région aux multiples cépages (plus de 80) qui se retrouvent mélangés déjà dans la vigne. Tous nos vins sont des vins d’assemblage dont les pourcentages varient chaque année.
Les cépages les plus connus qui les composent sont la Tinta Roriz, nom local du fabuleux Tempranillo aux tannins fermes, la Touriga Franca appelée localement « Fleur de Douro » qui donne couleur et complexité aromatique et la Touriga Nacional qui est quant à elle le cépage le plus prisé dans le Douro donnant de petits rendements avec une très belle richesse en tanins, couleur et puissance aromatique.
La région du Douro offre aussi d’autres cépages peu connus et peu répandus comme le Sousão et la Tinta Amarela. Situés en altitude, sur des sols de schistes, ces raisins y mûrissent dans des conditions exceptionnelles et permettent d’élaborer des vins riches et concentrés mais toujours bien équilibrés. Sans oublier la Tinta Barroca aux arômes doux et délicats, la Tinta Francisca, un cépage très ancien à très basse productivité et le Tinto Cão qui mûrit tardivement et donne des vins de qualité très élevée.

La Viticulture Manuelle

Dans l’ensemble, le travail de la vigne se fait à la main à cause de l’escarpement du vignoble. Nous n’utilisons pas d’herbicides et tous les contrôles sont manuels. Nous n’utilisons que des fertilisants organiques. La culture des sols, qui sont compactés depuis des années, est faite par des charrues tirées par des chevaux. Pendant les vendanges, les grappes sont ramassées à la main et mises dans de petits cageots.

La Viniculture ou l’Art de l’Assemblage

Les vignes du Douro sont un mélange de 6 à 10 variétés qui sont traditionnellement plantées sur le même vignoble. Inévitablement, le moment des vendanges est un compromis entre les différents niveaux de maturité des différents raisins. Chaque variété est vendangée et vinifiée à part.
La vinification commence par le foulage aux pieds dans les traditionnels « lagares » du Douro pour extraire les arômes, les tanins et la couleur des raisins.
Puis les jus des différentes variétés sont mélangés et fermentent ensuite en tonneau ou en cuve à une température basse de 16° pour protéger le caractère fruité des vins.

Carte de Douro Le Portugal possède un système d’appellation comparable au système français pour les vins réglementé pas l’Instituto da Vinha et do Vinho. La région du Douro est classée en D.O.C. (Denominaçao de Origem Controlad). La région délimitée du Douro se compose de trois sous-régions distinctes : à l’Ouest le Bas Corgo, au Centre le Haut Corgo - coeur de la Région Délimitée du Douro - et à l’Est le Douro Supérieur. La Vallée du Douro a été reconnue en 2001 au patrimoine mondial par l’UNESCO. Cette région est caractérisée par une structure de micro-exploitations, composée de plus de 40.000 viticulteurs environ, dont chacun possède, en moyenne moins de 2 ha.